Subsides pour restaurations et valorisations

Le Petit Patrimoine Populaire Wallon nouveau est arrivé : voir conditions générales ici

La mise en valeur et la rénovation du Petit Patrimoine Populaire Wallon (PPPW) fait depuis longtemps l'objet d'une attention de la part des autorités. La restauration de ce patrimoine et les opérations de promotion de celui-ci peuvent être subventionnées (signalons qu'un aperçu des différentes aides disponibles en Wallonie a été présenté dans le Bulletin campanaire 2000/4 – n° 24 – p. 5 à 20 et que la Région de  Bruxelles-Capitale s'est dotée d'un autre régime de subventions).

La Région wallonne vient d'élargir la liste du patrimoine concerné tout en augmentant le montant des interventions, au grand bénéfice du patrimoine campanaire.

Essentiellement, le PPPW comprend tous les petits éléments patrimoniaux que l'on peut croiser, allant de la fontaine à la potale en passant par les portiques, les gargouilles, les grilles en fer forgé ou encore les peintures murales.

A présent, la liste du PPPW vise expressément le patrimoine campanaire :

« 2. Le petit patrimoine sacré
. . .

2.6. Les clochetons d'appel : petits clochers à usage fonctionnel pour l'alarme ou l'appel ;
2.7. Les cloches : de la clochette au bourdon ;
2.8. Les carillons ;
. . .

7. La mesure du temps et de l'espace
7.1. Les horloges : appareils fixes de mesure du temps, intégrés au mur des maisons communales, des gares, des beffrois, des églises, … »

S'il faut considérer que l'inclusion des clochetons d'appel, cloches et carillons dans la seule catégorie du petit patrimoine sacré n'est pas des plus judicieuses, on peut espérer qu'elle ne porte pas à conséquence sur la possibilité de subvention, que l'on soit face à un patrimoine sacré ou civil.

Le montant maximal qui peut être octroyé est de 7.500 € (maximum 100 % des coûts) pour :

« … les travaux d'entretien, de réfection, de rénovation et de restauration des éléments constitutifs du petit patrimoine populaire wallon, qu'ils appartiennent au domaine public ou privé.

La subvention n'est pas accordée pour la création d'un élément».

Il sera de 2.500 € (maximum 100 % des coûts) pour :

« … toute action collective de mise en valeur et de promotion d'un ou de plusieurs éléments constitutifs du petit patrimoine populaire wallon sous forme d'animations (expositions de photographies, circuit-promenade,...) ou d'éditions (dossier pédagogique, cartes-promenades, dépliants, brochures avec illustrations et notices descriptives,...).

Les initiatives qui concernent des éléments dont l'état de conservation n'est pas jugé suffisant ne seront pas prises en considération.

La subvention n'est pas accordée pour une activité d'ordre festif ou à caractère commercial »

Il y a lieu d'avoir à l'esprit que parmi les conditions d'octroi de la subvention PPPW figurent le caractère esthétique, historique ou exceptionnel du bien et la nécessité pour ce bien d'être visible depuis la voirie ou accessible régulièrement au public.

Si ces conditions restreignent les possibilités, elles favorisent la mise en valeur du patrimoine et lui permettent donc d'être davantage connu et reconnu. A noter qu'un bien classé en tant que tel ne peut être concerné. La subvention est octroyée sur la base d'un dossier de présentation.

Pour tout renseignement :

DGO4 – Département du Patrimoine
Direction de la Restauration
Petit Patrimoine Populaire Wallon
Rue des Brigades d'Irlande, 1
5100 JAMBES
Tél. : 081/33 21 78, Fax : 081/33 24 01,
e-mail : pppw.dpat.dgo4@spw.wallonie.be